Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Urgences vétérinaires : 0497/400.400

En cas d’urgences vétérinaires,la première chose à faire est de rester calme. Ne paniquez pas. Téléphonez et essayez de décrire au mieux la situation de votre animal. Un vétérinaire régulateur assure une garde vétérinaire au téléphone et vous posera quelques questions afin de mieux comprendre la situation dans laquelle votre animal se trouve. Pour contacter un vétérinaire (voir nos horaires de permanence téléphonique en première page) ,composez le:

-L’animal est il conscient ?
-L’animal respire t’il ? Sentez vous le pouls sur votre animal ? De quelle couleur sont sa langue et ses muqueuses ?
-Votre animal saigne t’il ?
-Votre animal présente t’il des convulsions ? Salive t’il ?
-Depuis combien de temps votre animal a des vomissements ou de la diarrhée? Et à quelle fréquence ?
-Votre animal urine t’il ? A-t-il fait des selles ? Si il n’a pas uriné, savez vous depuis combien de temps ?
-Votre animal boit il de manière importante ? si oui depuis combien de temps ?
-Avez vous vu votre animal avaler quelque chose ? Si oui de quoi s’agit t’il ?

urgences vétérinaires vitales ou relatives

Les urgences vétérinaires fonctionnelles


Ce sont les urgences vétérinaires qui nécessitent une intervention rapide
pouvant prévenir la dégénérescence ou la perte d’une des grandes fonctions de l’organisme. Le vétérinaire de garde doit être à même de gérer de telles urgences. Une expérience est requise.

Certes dans ce type d’urgences vétérinaires, la vie de l’animal n’est pas directement en danger.

L’anurie

Par exemple, le cas de l’anurie (ne plus savoir uriner) est une urgence vétérinaire fonctionnelle.Sans élimination des « déchets » du sang via la filtration rénale, l’animal pourrait à plus ou moins court terme s’ auto-intoxiquer. Il y a lieu de relancer la fonction rénale de façon urgente.

Distribution mondiale sauf Canada. Le rein. Cf image 8400206 pour une image similaire avec un seul néphron. Worldwide distribution except for Canada. The kidney. See image 8400206 for a similar image with only one nephron.

Le cas d’un blocage urinaire chez le chat pourrait entrainer une insuffisance rénale aigue, ayant les même conséquences que ce qui est décrit précédemment.

chatFUS

La métrite

Le cas d’une métrite chez la chatte ou chienne non stérilisée constitue aussi une urgence vétérinaire fonctionnelle car la prolifération bactérienne au niveau de l’utérus s’accompagnera de la production de toxines par ces bactéries, entrainant secondairement une insuffisance rénale aigue. Le simple contrôle antibiotique dans un tel cas n’a souvent pas les résultats espérés. Une chirurgie à court terme est à envisager dès que l’animal est « stabilisé ». Dans un premiers temps, l’urgence constituera une mise sous perfusion adaptée accompagné d’un bilan hématologique et biochimique.

appareil_genital_chienne

Les intoxications

Certaines prises en charges d’intoxications sont à considérer comme des urgences vétérinaires fonctionnelles.Donnons par exemple le cas d’intoxication au paracétamol (ici un antidote existe) ou les cas d’une intoxication à la perméthrine chez le chat. Le traitement des intoxication s’accompagne souvent d’une mise sous perfusion. Cela a pour avantage non seulement de maintenir une bonne perfusion des organes vitaux tels que le foie ou le rein, mais aussi une plus grande faciliter à l’administration de traitements par voie intraveineuse.

mortauxrats

Les urgences vétérinaires vitales

 

Les urgences sont à qualifier de vitales lorsqu’elles nécessitent une intervention pouvant prévenir la mort de l’animal, le risque pouvant être vital à court ou moyen terme. Le vétérinaire de garde doit être à même de gérer de telles urgences. Une expérience est requise.

Voici quelques exemples d’urgences vétérinaires vitales :

L’arrêt cardiorespiratoire

dans ce cas, les organes vitaux ne sont plus oxygénés et nourris comme il se doit. S’en suivra une mort progressive des cellules.

coeur

La torsion d’estomac

Sans intervention très rapide, l’animal rentrera en état de choc, avec détresse respiratoire, s’accompagnant de différents troubles biochimiques.

estomac

L’hémorragie

Qu’elle soit interne ou externe. Dans les deux cas, il y a lieu de les stopper le plus rapidement possible. Une hémorragie entrainera une hypotension secondaire, un état de choc, une mauvaise perfusion des organes vitaux et différents troubles électrolytiques.

cellules-sanguines

L’euthanasie

Aussi paradoxal que cela puisse être, une euthanasie d’urgence peut être ici considérée car, celle-ci devant être pratiquée sans délai dans le cas où aucun traitement ne peut être mis en oeuvre, pour mettre fin aux souffrances de l’animal.L’euthanasie demeure dans ce cas la seule alternative de traitement pour l’animal.

Conduite à tenir

L’intervention du vétérinaire doit être rapide et ce type d’urgence exige de la part de l’urgentiste des gestes précis.Aucune improvisation n’est permise dans ce cas d’urgence vétérinaire. De plus, ces urgences imposent absolument un équipement adapté à chaque situation.

Les examens complémentaires et les traitements conséquents adaptés doivent être instaurés sans délai, en autre :

-une mise sous oxygène (oxygénothérapie)

-une mise sous perfusion adaptée

-un contrôle de la température interne de l’animal

-un contrôle optimum de la douleur

-un bilan sanguin général ou spécifique

-un traitement médicamenteux adapté

-la mise en place d’une nutrition adaptée

Les urgences vétérinaires relatives

 

Les consultations destinées à soulager la douleur ou l’inconfort de l’animal ou à prévenir les complications, sans qu’il y ait pour autant un risque vital ou un danger de perte d’une grande fonction. Il peut s’agir par exemple d’une plaie cutanée légère ou d’un épillet dans l’oreille.
Les urgences dites psychologiques, pour lesquelles ce n’est pas la gravité du cas qui caractérise l’urgence, mais l’anxiété du propriétaire devant les troubles de son animal. Dans ce cas, le rôle du vétérinaire est d’abord de rassurer le propriétaire, puis de savoir quelle stratégie thérapeutique adopter, pour assurer les premiers soins et éviter l’apparition de complications qui, elles, pourraient constituer une urgence absolue.
Il convient de rappeler que pour le propriétaire, toute situation insolite, toute affection d’apparition brutale peut constituer une urgence puisqu’il n’est pas en mesure, en sa qualité de néophyte, d’estimer la gravité de l’état de son animal. Une certaine indulgence de la part du vétérinaire est donc de rigueur.

Les consultations de convenance, correspondant à l’utilisation du service d’urgence pour des motifs sans caractère d’urgence, mais dans des horaires convenant au propriétaire. On retrouve dans ce type de consultations une attente de disponibilité du vétérinaire de la part des propriétaires, déjà perçue en 1992 par Lingenieur.
Il peut être nécessaire de donner des limites à l’activité d’urgence, comme l’exclusion de toute consultation vaccinale, afin d’éviter les dérives et de rester disponible pour les vraies urgences.

Site partenaire: www.veterinaires.brussels

grand danois chien